Masra Succès. © Tchadinfos

Après plus de 30 ans de règne sans partage à la tête du Tchad, un Etat néant, le président Deby a réussi au fil du temps à museler la presse, étouffer la société civile et ‘créer’ une opposition taillée à sa mesure. Les élections sont devenues une balade de santé pour lui. L’arrivée sur la scène politique du jeune Succès Masra, le chef du parti les Transformateurs, commence à devenir un caillou dans la chaussure du régime actuel, ne l’ayant pas vu venir… décryptage !

Le président Déby aime s’entourer des personnes qui vont l’aider à paraître plus grand, à justifier les forfaitures et surtout à masquer toute sa gabegie et l’injustice industrielle qui règne en maître au Tchad. Il n’a jamais réfléchi à faire venir un penseur au sein de son mouvement pour l’aider à développer le Tchad. C’est ainsi qu’il a laissé tomber le projet du développement depuis longtemps, la seule chose qui importe pour lui, c’est se maintenir au pouvoir, avoir une bonne image et fermer la gueule au peuple. Dans tout leur programme, Idriss Déby et son parti le MPS n’ont jamais programmé faire face à une résistance car tous ses sbires lui chantent à l’oreille matin midi et soir que tout le monde lui en veut et qu’ils vont l’aider à se débarrasser des voix haineuses discordantes. C’est ainsi que Déby va mettre des pions en place :

  • Le président de la CENI pour l’aider à truquer toutes les élections ;
  • Le président de la cour constitutionnelle pour valider tous les faux ;
  • Le ministère de la sécurité pour broyer les mécontents qui osent parler ;
  • Le ministère de la justice pour le rouleau compresseur de l’injustice ;

Et récemment le ministère de la santé pour brandir la nouvelle arme fatale, le Covid-19 qui ne serait contagieux selon ce ministère que dans les rassemblements des opposants.

C’est alors qu’entre en jeu Succès Masra, un jeune politicien farouche opposant de Déby. Deby à fait passer l’âge de la candidat de 35 ans à 45 puis réduit à 40 mais lui il a 38 ans donc est exclu de la course. Au lieu de le prendre au sérieux, les ‘conseillers’ du président lui disent de ne pas s’inquiéter de ce jeune aventurier qui n’est présent que sur les réseaux sociaux. Sachant que Succès Masra n’a pas encore 40 ans, on fait monter l’âge d’accès à la magistrature suprême. Entre temps Succès Masra demande à légaliser son parti politique ‘Les Transformateurs’, mais comme c’est le MPS qui a la bonne signature, ils croient que tout est réglé, on le lui refuse malgré que les textes que lui autorisent. Succès Masra sort un article de la constitution qui lui permet de fonctionner. Les ‘conseillers’ de Deby, comme les Zena Bada et autres, disent au Maréchal de ne pas s’inquiéter.

Succès Masra devient de plus en plus populaire tous les jours ; les MPSistes plongés dans le déni total le raillent et l’appellent « Président des réseaux sociaux ». Mais ils se rendent compte plus tard que les réseaux sociaux sont importants et tentent alors eux aussi de s’y mettre.

Succès Masra (SM) sort d’internet et les attaque dans la rue, toujours les sbires de Deby croient que seule la force suffirait à gérer cela. Ils chargent les manifestants, deviennent brutaux, violent même le territoire de l’ambassade des USA pour arrêter SM qui y prend refuge. Mais le génie Docteur Succès Masra a bien planifié son plan et le cerveau l’emporte sur le manque d’intelligence brutal du camp adverse, il se réfugie à l’ambassade et de là il réorganise tout et obtient tout en 4 points ce 13 février 2021 :

  1. D’abord l’ambassade envoie une lettre pour dire à Deby de le laisser tranquille en précisant que le gouvernement ne va pas l’arrêter.
  2. Ce point est la conséquence logique du 1. Si tu laisses quelqu’un qui a organisé la marche rentrer chez lui, comment serait-il possible de garder les exécutant? Sur ce coup encore l’intelligence a dominé sur la brutalité.
  3. Succès Masra décide de maintenir la marche, également la conséquence du 1. Puisque si le Tchad relâche les prévenus, c’est qu’il reconnaît que la marche pacifique est un droit, alors la marche du 13 est légale.
  4. Emmanuel Macron, patron des Deby, ne peut pas venir au Tchad du moment où l’ambassade de France au Tchad demande clairement aux ressortissants français d’être prudents et mentionne clairement les risques des dates du 13 et 15 février à cause des manifestations.

Pourquoi tout cela arrive? Parce que le parti ‘Les Transformateurs’ est composé d’une masse d’intellectuelles qui réfléchit et pose des actes précis qui déstabilisent. Pourquoi le parti au pouvoir le MPS n’a pas vu venir tout cela? Parce qu’ être intellectuel au sein du MPS risque de vous coûter votre poste. C’est pourquoi, beaucoup de diplômés laissent leur parchemin à la porte et apprennent par cœur le ‘’griotisme’’ (les gens qui chantent les louanges des autres en espérant des faveur) pour amadouer Déby et bénéficier de ses largesses. Tous ces pseudos intellectuels du MPS qui viennent de fuir Facebook pour se réfugier sur Twitter ne font que de la fanfaronnade, et jouent une pièce burlesque à l’image de la tenue loufoque de leur Maréchal.

Un proverbe de moi-même dit : « Si tu vois l’homme utiliser le bœuf pour labourer malgré la force de ce dernier, c’est parce que le cerveau est plus utile que les muscles. »