Équipe de V4TA. © Voice4Thought Académie

Auteur: Kadidia Dicko

Mardi le 05 janvier 2021 s’est déroulé à la maison des jeunes de Kolongo le festival du projet Voice4Thought Académie (V4TA). C’était pour la restitution annuelle des activités que l’ONG a pu mener avec l’ensemble de la jeunesse de Kolongo.

Le premier mardi de la nouvelle année s’est déroulé le premier festival du projet V4TA à Kolongo. Ce festival a commencé à partir de 10h00. Toutes les autorités ont répondues présentes à l’invitation. Le programme était basé sur la présentation du projet,faire découvrir au public les talents cachés de la jeunesse de kolongo,faire intervenir les autorités présentes et surtout montrer à la population les talents développés à l’aide du projet V4TA avec l’appui de ces formateurs. Pendant l’intervention des autorités présentes comme le sous-préfet de l’arrondissement de Kolongo, le maire de la commune, chef du village, le président du conseil de cercle, le coordinateur du projet PSRL, le directeur de service de la jeunesse.

Elles ont toutes mis l’accent sur le fait que c’était une première fois de voir un projet fait pour la jeunesse réussir à tel point et ont souhaités une continuité. Pendant la prestation des jeunes formés par V4TA, le message véhiculé était capitale. Les jeunes dénonçaient, sensibilisaient, conseillaient le public sur des sujets tels que le conflit entre communauté, l’insécurité grandissante, le chômage des jeunes et la consommation des stupéfiants, la corruption, la mauvaise gouvernance. Sensibilisation sur la pandémie du covid-19, le mariage précoce des filles, le vivre ensemble à travers des prestations des sketches et slam. On pouvait lire dans le regard des spectateurs l’étonnement mélangé à la satisfaction. Le président des jeunes témoignait dans son allocution tout le bien qu’apporte V4TA : « Depuis l’arrivée de ce projet, nos jeunes se sont retrouvés à nouveau ce qui n’était pas le cas à cause du tensions entre nous, liées aux élections dans les organes de jeunesse. » Le directeur de service de la jeunesse dira à son tour : « Cette activité est à l’image des semaines culturelles d’antan où les jeunes des différentes localités se retrouvaient dans la joie et l’harmonie. Mais l’état a cessé de financer ces activités donc c’est un grand plaisir de voir la restauration de ces activités grâce à V4TA. » La cérémonie a pris fin à 14h00 par l’encouragement de Monsieur le sous-préfet et des remerciements à l’endroit du projet V4TA. Vive la jeunesse du Mali en général et celle de Kolongo en particulier.