Short film: Nit Nitay Garabam (Man is man’s remedy)


Le film Nit Nitay Garabam (L’homme est le remède de l’homme), projeté lors des Rencontres V4T@Dakar, est un petit voyage aux origines du vivre-ensemble. Il interroge toutes les couches de la société et permet notamment de mettre en avant les solutions trouvées au niveau local pour atténuer les tensions sociales qui peuvent naitre dans les banlieues. Au Sénégal, on peut ainsi désigner les cousinages à plaisanteries, le dialogue islamo-catholique ou la diversité et coexistence confrérique. Ces pratiques culturelles ancrées dans les banlieues sénégalaises font une sorte de barrage potentiel au développement du radicalisme religieux.

La compréhension du phénomène de radicalisation passe en réalité tout autant par l’étude des banlieues occidentales que par l’étude des banlieues africaines. Les problèmes se posent de manière différente selon les pays et conditions des personnes concernées. Elle peut par exemple naître de la frustration que ressentent les populations enfermées dans un pays ou une condition sociale.